UMLV mobilisée

forum
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Georges Bush

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
OLGA_UMLV

avatar

Nombre de messages : 39
Age : 34
Localisation : Local de SUD, bois del'etang,...
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Georges Bush   Lun 1 Jan à 20:06

Je n'argumenterai pas beaucoup vu le temps que j'ai, mais je tiens juste a préciser que mon avis sur bush ne se limite ni à la guerre en Irak, ni à un anti-américanisme primaire.

Je suis tout aussi critique vis à vis de la politique intérieure comme extérieure de la France.

Et excuse moi, mais pour reprendre ton post précédent, tu cite comme personne positivant la politique de Bush Maurice Dantec. Ce n'est pas pour moi une référence politique, et l'avis qu'il a pu avoir sur Bush semble plutôt confirmer ma pensée (si certains l'ont vu parler des émeutes de l'an passé... ils devraient comprendre --> voir sur daily motion, je crois qu'il y a une interview de Dantec au Québec à cette période.)

Citation :
Affirmer que son point de vue est le meilleur et réduire le monde a des tas de cons relève du plus plat ethnocentrisme.

Être contre Bush ne relève pas forcement "du plus plat éthnocentrisme". La politique qu'il mène depuis qu'il est a la maison blanche a été nuisible à de nombreux peuples tout autour de la planète dont le peuple américain...) et les valeurs qu'il bafoue me semble être universelles.

Citation :

Si je peux me permettre, on peut être pro-Bush, et développer des idées intéressantes quand même.

Rolling Eyes C'est déjà pour moi un très mauvais départ...



Quant à l'argument de l'élection et de la réélection, il ne me parait pas recevable. Si je peux me permettre, nombre de dictateurs ont accédé au pouvoir de manière parfaitement démocratique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sud-etudiant.org/mlv
Aphykit

avatar

Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Georges Bush   Mar 9 Jan à 1:42

Ma chère Olga Wink


Je ne crois pas avoir dit que ta pensée relevait de l'américanisme primaire. Je ne crois pas avoir dit que ton discours se réduisait à une succession de préjugés. Je ne te connais pas vraiment, je ne connais pas tes idées, et donc je ne me permettrai pas de les réduire ou de les critiquer. Il ne fallait pas prendre mon post comme une sorte d'attaque personnelle agressive et acérée : ce n'en était pas une. Ne te sens pas agressé par mon propos. Wink


Je ne faisais que décrire un environnement intellectuel qui n'est pas favorable à l'épanouissement d'une reflexion de fond sur George W Bush et sa politique : en France, il est presque unanimement considéré comme un con (ce qui peut se justifier ^^). En outre, il y a une singulière absence de débat sur la politique américaine : gaullistes et socialistes se rejoinent pour la condamner d'une voix unique, il n'y a guère qu'Alain Madelain qui sur le fond défend la politique étrangère de Washington. Si on cherche des arguments pro-Bush, on pourrait commencer par éplucher ses discours, il y aurait certainement de la matière intéressante.


Personnellement, je me suis déclaré contre la guerre en Irak, car j'estime qu'un peuple doit se soulever seul, et que ce n'est pas à une puissance étrangère de venir ingérer dans sa politique intérieure. Pour autant, je suis conscient que cette idée est conditionnée par mon héritage culturel français, et qu'un individu issu d'une autre culture (un américain), qui lui a été libéré de l'oppression grâce à une intervention étrangère, ne tienne pas compte de ce point de vue. Et d'ailleurs, si la guerre en Irak semble mal tourner en ce moment, je trouve personnellement que la destitution d'un dictateur aussi sanguinaire que Saddam Hussein est une très bonne chose - il semble "sympathique" en France, je ne sais pas pourquoi, certainement un effet des guignols qui le présentent comme un dictateur bon enfant - c'est quand même quelqu'un qui a quelques génocides sur les bras, et de nombreux crimes de guerre à son actif.


En outre, pour approfondir le débat, une question subsiste : si les révolutions spontanées étaient possibles hier, le sont-elles toujours aujourd'hui ? De fait, lorsqu'un pouvoir contrôle tous les médias, lorsqu'un pouvoir contrôle les écoles, l'éducation, lorsque la propagande est présente à tous les échelons, et qu'une police secrète effrayante et bien organisée élimine tout opposant politique, le peuple peut-il éviter un conditionnement qui le réduirait à un troupeau fidèle ? N'a-t-on pas atteint un tel stade de développement technologique (radio, télévision, internet) qui permette à un régime de s'asseoir définitivement ?


Je crois que l'histoire le montre bien : en Corée du Nord se trouvent les camps de la mort les plus atroces, dans lesquels les prisonniers sont contraints au canibalisme pour survivre. Pour autant, aucun mouvement révolutionnaire - à ma connaissance - n'existe. Pourquoi ? Parce que la propagande est tellement présente que chaque habitant est fier de vivre dans un régime pareil, et éprouve le désir viscéral de le défendre. Dans ce cas-là ; au nom des valeurs "universelles" dont on parle souvent (droits de l'Homme, Dignité Humaine, etc...), l'intervention armée depuis un état étranger n'est-elle pas la seule solution pour arracher un peuple à ses oeillères ? Je pose juste la question.


Je précise pour finir que ces valeurs "universelles" dont on parle le sont en réalité très peu, il s'agit des valeurs du monde occidental uniquement, et en général très appuyées sur une culture judéo-chrétienne : ce ne sont pas les valeurs du Monde entier. L'Unesco, l'ONU, les casques bleus, ne sont-ce pas les outils d'un néo-colonialisme qui servirait à imposer l'humanisme chétien au monde entier ? Si une culture trouve légitime la torture, la lapidation, ne doit-on pas la respecter comme la liberté des peuples à disposer d'eux-mêmes ? Un Nord-Coréen dirait facilement qu'il hairait vivre sous un régime démocratique, comme je hairais vivre sous le régime d'une dictature. Une démocratie est-elle universellement préférable à une dictature ? Pour nous, oui. Pour un autre ? Wink


Enfin, ma chère Olga - et là je m'exprime pour toi seule - je ne comprends pas ce que tu reproches à Maurice Georges Dantec. Certes, je l'ai vu - comme toi certainement - se fourvoyer dans une émission politique à défendre des thèses maurassiennes. Certes, ça m'a fait chier de l'entendre dire que pour lui, la monarchie était le meilleur des régimes, et Joseph de Maistre son maître à penser. Pour autant, son oeuvre littéraire est extraordinaire. Dantec, c'est l'écrivain phare du XXIème siècle, je dirai que la littérature postmoderne entière se résume à son oeuvre seule. Si ces convictions politiques sont parfois discutables, son géni ne l'est pas. J'invite tout le monde à lire par exemple Villa Vortex, chef-d'oeuvre absolu des temps modernes.


Pour finir, Maurice Dantec est farouchement islamophobe : c'est un point sur lequel je le rejoins entièrement. On assiste depuis les années 1930 à la renaissance d'un sentiment religieux, (qu'on peut dater de l'émergence des "Frères Musulmans") fondamentaliste, qui chaque année prend une nouvelle ampleur et menace la diversité du monde. Pöurquoi ? Parce que le Coran - ceux qui l'ont lu le savent ou sont de mauvaise foi - établit une dichotomie entre d'une part le "Dar-al-islam" ("monde de l'Islam", ce qui signifie également "monde de la Vérité" et "monde de la Paix"), c'est à dire toutes les terres musulmanes, et le "Dar-al-Bar" ("Monde de la Guerre", ou "Monde de l'Erreur"). Selon le Coran, le monde est divisé entre les "Terres en Paix" et les Terres qui doivent être conquises, l'existence même d'un monde non-musulman n'est pas reconnu.


N'oublions pas que Mahomet était avant tout un seigneur de guerre et que l'islam en porte profondément les stigmates : c'est ce qu'on appelle le "Jihad". L'islam est une religion ontologiquement expansionniste et intégriste, qui ne tolère pas une adéquation avec le système républicain. C'est ce qu'était le nazisme hier. Tarik Ramadan, c'est exactement ce que Goebbels était il y a 50 ans. L'Islam, c'est une arme de destruction massive, et fustiger cette religion avec violence et horreur comme le fait Maurice Georges Dantec, je dirai que c'est la seule attitude rationnelle qu'un occidental républicain puisse aujourd'hui avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Georges Bush
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Déclarations de membres de l'élite sur le Nouvel Ordre Mondial !
» Georges Bernanos.
» L'oeuvre de Georges Dumézil
» Georges Dandin et Roger Coggio.
» Georges Carlin (l'humour salutaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UMLV mobilisée :: Actualités et politique-
Sauter vers: