UMLV mobilisée

forum
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vive la solidarité

Aller en bas 
AuteurMessage
roinou



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Vive la solidarité   Lun 3 Avr à 22:51

Demain, encore une grève, dite de solidarité avec les jeunes. Donc les syndicats vont faire la grève en compagnie des jeunes, bloquer les transports, les axes routiers etc... Une grève illégale ceci-dis car elle ne défend pas des interets directs.

Elle est belle la solidarité, empêcher les honnêtes travailleurs à aller au boulot. Un salarié qui aime son travail (ça existe) va devoir se lever quelques heures plus tôt pour vraisemblablement arriver en retard, un jeune entrepreneur va peut-être perdre un de ses clients parce-que la livraison n'est pas arrivée a temps. Qui sait, c'est peut-être le contrat qui va l'obliger à mettre la clé sous la porte, et donc à virer les 3 salariés qu'il avais réussi à embaucher.

Elle est belle la solidarité, paralyser un pays par une minorité au nom de l'immobilisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zubrow

avatar

Nombre de messages : 361
Localisation : Sevran
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Lun 3 Avr à 22:57

Rien a voir...
Les greves servent reellement a quelque chose (contrairement au blocus Wink )
C'est pas une question de "solidarité avec les jeunes", c'est une protestation massive de l'ensemble de la population francaise.
La greve se fait partout, mais il existe toujours un service minimum.
Et non on ne perd pas des clients parceque la poste fait greve, non on ne se fait pas virer parcequ'on est arriver a la bourre a cause de la greve des transports.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roinou



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mar 4 Avr à 3:29

Si les syndicats veulent protester massivement comme tu le dis si bien, alors qu'ils le fassent les jours fériés, sur leur temps libre. Mais qu'ils ne prennent pas en otage la population, et qu'ils ne viennent pas emmerder le reste de la pouplation.
Et peut être qu'on ne se fais pas virer parce-qu'on arrive en retard, mais d'une maniere générale, tu vas pas me dire que c'est une bonne chose pour l'économie française qui n"a vraiment pas besoin de ça en ce moment. Arretons la surenchère de la protestation, et acceptions le dialogue et les compromis. Le CPE n'est pas parfait, mais il est perfectible. Donnons lui une chance plutôt que de s'insurger immediatemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eternam

avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mar 4 Avr à 11:01

Citation :
Si les syndicats veulent protester massivement comme tu le dis si bien, alors qu'ils le fassent les jours fériés,

Ben putain, si les mouvements sociaux devaient s'organiser seulement pendant les jours fériés, ils seraient pas près de faire peur au gouvernement. Very Happy

C'est vrai qu'on proteste beaucoup en france, pas toujours pour de bonnes raisons, surtout qu'en cas de contestation, tout le monde n'est pas aussi bien informé des raisons et des causes du conflit. Mais franchement, les grands mouvements sociaux ( à mon avis le cpe n'en méritait pas un ) n'ont pas vocation à être parfaitement aseptisés ou à ne déranger personne. Faut simplement trouver une limite raisonnable. Après chacun a ses limites, c'est le problème...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ghost



Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mar 4 Avr à 11:37

Protestation massive de la population française contre les lois du parlement élu par elle ? Non je ne crois pas ! Car ceux qui ont votés et élus les députés ils bossent ; ils n'ont pas les moyens ni le temps d'aller dans la rue ! Ils bossent ; ils font avancer la France contre une minorité qui a l'illusion qu'elle pourra vivre dans un système dépassé par notre temps et entretenir l'immobilisme . Nous sommes sur l'autoroute : il y en a qui roulent et d'autres qui sont sur les aires de repos !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adibou

avatar

Nombre de messages : 608
Localisation : Le Tillet parfois, la fac de temps en temps, Meaux souvent, Crécy de préférence...
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mar 4 Avr à 11:45

a croire que roinou tu n as pas compris ce qu'etait une grève... juste pour te dire, les vacances auxquelles tu tiens tant on été acquises par des mouvement de grève de grande ampleur... Alors bon, ton avis, tes dires plutot ras les paquerettes tu peux te dispenser de les dispenser Wink

_________________
'Mais les extrêmes, c'est toi
Quand tu ne votes pas!'

Tryo et Aurélien en ce qui concerne les AG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-main-verte.skyblog.com
roinou



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mar 4 Avr à 12:06

Je sais très bien ce que je dois aux grands mouvements de grève, et aux figures socialiste historiquess, et je les en remercie, là n'est pas la question.
Et puis ce n'est pas parcequ'on a beaucoup gagné grace aux grèves qu'il faut en faire une tradition.
Ce que j'essaye de dire, c'est qu'il faut savoir s'arreter à un moment, et accepter le fait que nous ne pouvons pas réduire toujours et encore le temps de travail.
On est le pays qui travail le moins dans le monde, et il faudrai qu'on continue à ne rien glander, sous pretexte d'idéologie socialiste, et tout ça sous coup de subventions de l'état. Il faut se sortir un peu les doigts du cul, et accepter le fait que la vie n'est pas si facile, et qu'il faut se battre pour vivre. L'état est là pour garantir certaines règles, et l'égalité, pas pour nous garantir un confort de vie à tout prix.

Et quant à la grève, elle est censé être un moyen de protéger certains interets directs d'une entreprise, ce qui n'est pas le cas à la SNCF ou à la RATP et encore moins à l'éducation nationale avec le CPE. Donc si les salarié du service publique trouvent que le CPE est une mauvaise chose, qu'ils manifestent un dimanche pour montrer leur désaprobation. Le jour où on supprimera leur retraites, là ils auront une bonne raison de paralyser le pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aine

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mar 4 Avr à 13:06

Si un mouvement social ne gênait personne, il n'aurait pas la moindre raison d'être. C'est parce que des voies plus diplomatiques ont échoué que la grève est mise en place. Il n’y a pas le moindre intérêt à faire une grève un jour (férié) où ça ne gênerait pas.

Citation :
Une grève illégale ceci-dis car elle ne défend pas des interets directs.

Tu as dû te tromper de pays, car en France, la grève est à ma connaissance encore tout à fait légale, ce n'est pas moi qui te l'apprendrai.

S'il est toutefois vrai que la grève, dans une considération de sémantique pure, ne concerne que les salariés par rapport à leur entreprise, je doute qu'on puisse malgré tout condamner les professions libérales et les étudiants d'avoir leur mot à dire sur la politique.

Quel est donc ce qui te gène tant dans ces mouvements sociaux pour que tu les juges illégaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eternam

avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mar 4 Avr à 13:08

Citation :
On est le pays qui travail le moins dans le monde,

C'est faux. Les heures de travail sont moins nombreuse, mais la productivité du francais moyen à l'heure est l'une des plus importantes du monde ( derrière les américains quand même ). La production nationale ne s'est pas effondrée après les 35 heures, alors arrêtons les faux problèmes.

Citation :
et tout ça sous coup de subventions de l'état.

Les subventions de l'Etat, elles permettent à certaines entreprise de continuer à marcher, pour le plus grand "bonheur" de leur patrons et employés. Et l'Etat est là pour réguler et administrer la société. S'il peut nous donner un confort de vie, enfin nous aider dans ce confort, je vois pas pourquoi je cracherai dessus au prétexte qu' "on est les plus fainéants du monde". Faut arrêter de se comparer aux autres pays, quand il n'y a pas lieu d'être. Faut arrêter de regarder l'image qu'on renvoit pour vraiment essayer d'améliorer ce qui ne va pas chez nous.

Mais je suis d'accord sur un point. On voit souvent la fonction publique sortir dans la rue, quoique cela m'horripile un peu plus lorsqu'il s'agit de manifestation dans l'éducation nationale, alors que celle-ci est bien trop financée en france pour des résultats douteux.

Citation :
Protestation massive de la population française contre les lois du parlement élu par elle ? Non je ne crois pas ! Car ceux qui ont votés et élus les députés ils bossent ; ils n'ont pas les moyens ni le temps d'aller dans la rue !

Bof, quand un sondage donne un rejet important de la mesure, je pense pas que ceux qui ne manifestent pas ne sont pas d'accord avec ceux qui manifestent. Les gens ont trop tendance à vouloir interpréter les propos ou la pensée de ceux qui ne s'expriment pas, ou même à catégoriser le pays en deux parties : ceux qui bossent, et ceux qui bossent pas. En attendant, c'est pas les plus engagés qui sont forcément les plus fainéant. Evite quand même la caricature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roinou



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mar 4 Avr à 13:54

Ce que je condamne, c'est la grève d'aujourd'hui, ou la fonction publique descend dans la rue par solidarité contre le CPE. Ce qui me gène c'est que malgrès le service minimum relativement performant, des gens continuent à empecher d'autres gens a travailler correctement. Que les étudiants fassent la grève, OK, c'est leur droit et ils sont les premiers concernés par le CPE.

La grève si elle ne gène personne n'a aucun interet. oui mais
LA LIBERTE S'ARRÊTE LA OU COMMENCE LA GENE DES AUTRES

Quant au subventions, je suis tout a fait d'accord qu'elles peuvent être profitable, mais je pense aussi qu'elles ont tendance à être distribuées à la va vite, sans vrai controle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Marley

avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mar 4 Avr à 15:19

Beaucoup confondent grève et prise d'oatge!


Dernière édition par le Mer 5 Avr à 19:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aine

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mar 4 Avr à 20:19

(Je précise, eu égard de mes propos, que je ne suis ni pour, ni contre, blocages, grèves, et autres contrats...)

roinou a écrit:
Ce que je condamne, c'est la grève d'aujourd'hui, ou la fonction publique descend dans la rue par solidarité contre le CPE.

La solidarité, à condamner ?

Si c'est le cas, les étudiants n'ont pas plus à faire la grève, ils ne sont pas plus concernés par le CPE, à l'heure actuelle. A fortiori si l'on pense que le CPE ne s'adresse pas à des diplômés et universitaires, mais à une tranche de la population qui n'a pas nécessairement de qualifications.

D'autre part, l'importance des mouvements sociaux se fonde toujours sur la solidarité que tu sembles condamner. Un mouvement social n'irait guère loin si chacun agissait dans son coin, se désintéressant totalement de tout ce qui ne touche pas directement sa petite personne. Heureusement que tout le monde ne pense pas ainsi, sinon les progrès sociaux et de moeurs ne franchiraient pas beaucoup d'étapes...

J'ai vraiment du mal à présumer que ce soit la solidarité que tu puisses condamner.
Citation :

Ce qui me gène c'est que malgrès le service minimum relativement performant, des gens continuent à empecher d'autres gens a travailler correctement.

C'est le but de la grève... Ce n'est pas nécessairement louable, mais si la grève est légale (rappelons qu'elle ne l'est pas partout), c'est bel et bien que certains ont jugé (et prouvé) que ces mouvements pouvaient avoir leur importance.

Citation :
La grève si elle ne gène personne n'a aucun interet. oui mais
LA LIBERTE S'ARRÊTE LA OU COMMENCE LA GENE DES AUTRES

Dans ce cas, conteste la constitution. Mais tu as tout intérêt à avoir des arguments de poids. (Ainsi qu'une bonne notion du concept de liberté plutôt que de topos et de citations "minutes".)

Et, en toute franchise (au risque, las, de te froisser), si tu t'inquiétais réellement de piétiner le servage d'autrui par ta propre liberté, je doute que tu serais ici, à scander pour de minables questions de grèves et de réouvertures de facs, quand des inégalités autrement plus graves mériteraient notre verve et notre attention...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bravo



Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mer 5 Avr à 5:58

J'aimerais également parler de solidarité.
En fait, lorsque j'ai pris connaissance de ce qu'est le CPE, j'ai d'abord pensé que c'était une bonne chose. Je suis convaincu que les entreprises portent un poids sur leurs épaules et qu'il faut faire quelque chose. Etant moi-même bosseur et croyant en la carrière en entreprise (je suis en Master MIE, Dieu sait comme on les connait les entreprises), je n'y ai vu aucun mal.

Puis je me suis mis à penser à des anciens jobs (j'avais abandonné les études) que j'ai effectué et je me suis rappelé que dans une grande entreprise (je ne citerai pas le nom) on était plus de la moitié en interim à ce moment là. Certaines personnes étaient là depuis presque un an et on leur faisait miroiter le CDI...mais on n'était pas encore sûr...le baratin quoi! Ces personnes travaillaient dans des conditions pas possibles pour éviter la "fin de mission". Je me suis lié amicalement avec des jeunes immigrés (d'ailleurs diplomés dans leur pays) n'ayant pas trop de soutien en France. J'étais dégouté de voir qu'ils étaient EXPLOITES!!! Des petits chefs comme vous avez déjà dû en connaître qui les menacaient en permanence de la fin de mission. On leur parlait comme à de la merde comme à des sous-hommes!!! Ils restaient parce qu'ils étaient un peu mieux payés que le SMIC (INTERIM), il y avait pas trop de missions proposées à cette période, et puis ils espéraient un CDI pour vivre décemment car ils étaient logés par des relations, ou dans des foyers de jeunes travailleurs...

Vous me direz que c'est peut-être juste cette entreprise mais j'en ai fait des missions, et on voit toujours la même chose. Moi j'aimerais savoir ce qui protège ces personnes avec le CPE. A quoi peut-il servir dans un métier de manutentionnaire? Je n'ai aucun élément de réponse. Je suis convaincu que certaines entreprises n'ont pas le choix et qu'elles sont forcées par des cycles de production à virer quand elles le veulent. Pourquoi on rendrait cette précarité gratuite alors qu'aujourd'hui elles la paient? Le CPE peut être une bonne chose pour certains, mais comment protéger les autres? Pour le CNE j'ai des exemples de succès mais aussi de débordements qu'on ne peut pas tolérer. En tout cas j'ai la preuve qu'il a été utilisé abusivement. Alors pourquoi pas le CPE?

Voilà pourquoi je milite contre le CPE. C'est pas pour moi mais pour eux. Ce sont mes futurs collaborateurs, ce sont les votres aussi. Pourquoi certains ne veulent-ils pas se mobiliser? Ce n'est pas une obligation mais au moins un devoir de solidarité. Et puis vous ne voyez pas que le nombre de personnes qui vivent au-dessous du seuil de pauvreté augmente fortement? Vous voyez ces personnes qui ne peuvent pas vivre avec le SMIC? Vous avez vu ce qu'il faut pour avoir un logement? (gagner trois fois le montant du loyer, avec des garanties pas possibles). On fait quoi? Un CPE pour les jeunes qui auront la chance d'en profiter pleinement alors que d'autres seront virés avec un loyer à payer (si ils ont un logement et c'est pas dit)? C'est un bon moyen pour insérer les jeunes vous croyez? Partis comme ça les seuls qui s'en sortiront seront ceux qui seront assistés par leurs parents jusqu'à 26 ans.

Quand je me suis rendu compte de ça, je suis allé pour la première fois en AG de mon plein gré, il y avait environ 30 personnes qui menaient un débat de fond sur le CPE. Je me suis proposé pour le comité de mobilisation et j'ai commencé à diffuser des tracts. Les gens passaient sans lever les yeux, ils avaient des oeillères. JE LES AGACAIS. Je n'ai vu que des étudiants qui ne s'ouvraient pas aux autres. On parle de CPE et tout de suite on est catalogué. C'est quoi cette mentalité? C'est l'avenir de la France que de ne penser qu'à soi? Ca me déçois qu'aussi jeune on soit comme ça.

Je ne vous propose qu'une chose : même si vous êtes pour le CPE (ça se défend, avec de bons arguments en plus), même si vous êtes plutôt pour le capitalisme débridé... Regardez autour de vous. Arrêtez d'ignorer la fracture sociale en pensant que c'est comme ça qu'on évite la merde. Vous avez le droit d'avoir des objectifs personnels, moi-même j'en ai de taille, mais faut savoir penser aux autres aussi. Parce que sinon on continue à véhiculer des idées qui même inconsciemment nous mènent droit au mur. Les étudiants se doivent de montrer qu'ils représentent un espoir pour les 95% de la population mondiale qui subissent déjà les effets de l'individualisme (vous voyez de quoi je veux parler, vous voyez bien où on va).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam

avatar

Nombre de messages : 343
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mer 5 Avr à 6:20

Je te félicite Bravo. (ça n'engage que moi certes, ce n'est pas une médaille Laughing )

Je pense qu'on a la même notion de la solidarité, par tes arguments, tu essaies de convaincre, tu appelles les gens à cette solidarité et tu ne l'imposes pas même si cela t'enrage parfois. (en référence aux gens qui ne lèvent même pas la tête lorsque tu distribues des tracts.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roinou



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mer 5 Avr à 10:29

Ce que je dénonce, c'est une solidarité ciblée. On est solidaire face aux jeunes, mais rien à foutre des travailleurs.

Quant à la gène occasionnée par la grève, elle ne doit viser que les instances dirigeantes, que ce soit le patron concerné, ou le gouvernement. En aucun cas vous ne pouvez légitimer la gène du reste de la population. Le but de la grève n'est pas de prendre en otage le reste de la population, et c'est en ça que c'est anti-solidaire.

De toute façon, mes propos sont mal compris ou mal interprétés, je sais bien que je ne suis pas un grand écrivain, et je m'en excuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bravo



Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mer 5 Avr à 14:35

Mais je comprends les craintes des anti-blocage. J'ai les mêmes. D'ailleurs j'étais pour un blocage total au départ sur une semaine, juste pour que les gens se réveillent un peu et méditent sur ce qui se passe.

Ensuite j'ai très vite été pour un blocage partiel, si on peut appeler ça blocage. J'aurais plutôt pensé qu'on pouvait tous en parler et décider d'un jour où tout le monde est solidaire pour partir en manif. Ce ne serait pas un blocage. Je pense que l'engagement a plus de valeur que le blocage et que par ce principe les anti-blocage n'iraient pas en cours d'eux-même. Enfin, j'espère.

En tout cas merci pour vos réactions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bravo



Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mer 5 Avr à 14:54

Enfin quand même j'ai une question. Les anti-bloqueurs sont-ils chauds pour se mobiliser?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphykit

avatar

Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mer 5 Avr à 17:39

roinou a écrit:
Demain, encore une grève, dite de solidarité avec les jeunes. Donc les syndicats vont faire la grève en compagnie des jeunes, bloquer les transports, les axes routiers etc... Une grève illégale ceci-dis car elle ne défend pas des interets directs.

Elle est belle la solidarité, empêcher les honnêtes travailleurs à aller au boulot. Un salarié qui aime son travail (ça existe) va devoir se lever quelques heures plus tôt pour vraisemblablement arriver en retard, un jeune entrepreneur va peut-être perdre un de ses clients parce-que la livraison n'est pas arrivée a temps. Qui sait, c'est peut-être le contrat qui va l'obliger à mettre la clé sous la porte, et donc à virer les 3 salariés qu'il avais réussi à embaucher.

Elle est belle la solidarité, paralyser un pays par une minorité au nom de l'immobilisme.

Selon un sondage Ipsos, 70% des Français interrogés se déclarent "fermement opposés" au CPE. Alors ta minorité, tu sais où tu peux te la mettre.

Il serait bien de se renseigner avant de balancer des conneries sur un forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roinou



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mer 5 Avr à 19:31

Aphykit a écrit:
Alors ta minorité, tu sais où tu peux te la mettre.
merci de garder un ton correct.

Quand je parle de minorité, je pense a certains syndicalistes dont le seul métier est la protestation systématique et immédiate contre toute réforme quelque qu'elle soit (sauf les 35 heures). Que 70% des français soient contre je le sais, mais plus de la moitié sont aussi pour des aménagements au CPE.
Et ce n'est pas parceque 70% des français sont contre le CPE que le blocage d'autoroute et des transports est légitime. Vous avez pensé aux commerçants indépendants qui sont obligés de fermer vitrine a cause des manifestations? Comment vont-ils faire pour rattraper leur chiffre d'affaire?

Encore une fois, je n'ai jamais dis que la grève c'était de la merde, je n'ai jamais dis que les syndicats sont pourris, même si je pense qu'ils ne sont pas suffisamment représentatifs de la population. Ce que je dis c'est que la grève est devenue une arme et une menace brandie à tout va, et qui n'a plus le même pouvoir qu'avant. Aujourd'hui elle gène plus la population qu'elle n'interpelle le pouvoir.
Merci de ne pas deformer mes propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crack Crepes

avatar

Nombre de messages : 529
Localisation : Chicago 04/01/06
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mer 5 Avr à 19:39

santa
Because I can!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/saintjinny
Bravo



Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mer 5 Avr à 20:02

Moi personnellement je le répète le blocage total n'est plus une bonne chose, il faut unir les étudiants.
Pour ce qui est des personnes qui s'acharnent à démonter le mouvement social en revendiquant la gêne occasionnée, sachez que quand les agriculteurs bloquent les péages, je suis de tout coeur avec eux. Lorsque les transporteurs bloquent les approvisionnements en carburant, je suis gêné mais j'approuve. Parce que c'est trop facile d'invoquer le droit pour discréditer les mouvements, sachant que ce même droit met plein de gens dans la panade. Une entorse aux règles de temps en temps ça marque le coup.
On n'a pas à céder à cette pression. On se laisse pas manger par des gens qui se cachent derrière le flou de la législation (partout dans le monde) pour légitimer leurs actes individualistes aux retombées catastrophiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Admin


Nombre de messages : 1165
Age : 31
Date d'inscription : 17/03/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mer 5 Avr à 20:14

Je commence a me ranger de ton coté, vu que le président a sa milice on peu plus bloquer totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aine

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Vive la solidarité   Mer 5 Avr à 22:48

Je suis globalement de l'avis de Bravo concernant la solidarité, une valeur oubliée et déchue dans le monde moderne, semble-t-il, ce qui est assez inquiétant.

Notre société est gangrenée par bien pire que CPE et blocages...

roinou a écrit:
Ce que je dénonce, c'est une solidarité ciblée. On est solidaire face aux jeunes, mais rien à foutre des travailleurs.

Parles-tu dans le cadre de la lutte anti-CPE ou du cadre des grèves en général ? Ces dernières, les vraies, se déroulent au sein d'une entreprise, il est donc difficile d'avoir une solidarité extérieure, sauf cas exceptionnel, ce qui n'est pas le cas des mouvements sociaux. Vu que ces mouvements revendiquent face aux gouvernements et non face à un patron, ils est normal qu'ils prennent plus d'importances et d'ampleur aux yeux de tout un chacun.

Ceci dit, encore une fois, je ne nie pas qu'il y a un réel problème sur le plan de la solidarité.

Citation :
Quant à la gène occasionnée par la grève, elle ne doit viser que les instances dirigeantes, que ce soit le patron concerné, ou le gouvernement.


Lorsqu’un salarié gèle la production de son entreprise par le moyen d’une grève, il n’occasionne pas seulement une gène pour son entreprise. Ces dernières ne sont pas des entités sans lien. Ce ne sont pas des électrons libres. D’autres organismes et entreprises dépendent également de leur production. Lorsqu’un employé fait grève, c’est donc un ensemble qui est parasité. Où est la différence alors, avec un mouvement social ? L’importance du mouvement est plus grave sur le plan économique, elle touche plus de monde, mais elle va crescendo avec les revendications. Or les revendications d’une entreprise sont bien sûr moins proéminante que celles d’une population vis-à-vis de son gouvernement.

Je ne pense pas qu'il soit répréhensible de lutter pour ce qui nous semble juste. Les personnes touchées par les perturbations de ces mouvements sont à même, je pense, de comprendre la nécessité de s'exprimer et de revendiquer, et devraient apporter leur soutien, si ce n'est en participant, du moins en excusant la gène occasionnée. Quand bien même ils ne seraient pas d'accord, j'ose espérer, à tort, peut-être, que les gens savent accepter et comprendre que, pour les besoins de la cause, il peut-être important de bousculer le quotidien.

Pour moi, les véritables problèmes de manifestations ne se trouvent pas là, mais plus dans la justesse de leur assertion et dans la sincérité de ceux qui vont en grossir les rangs.

Beaucoup de jeunes, dans le cas qui nous occupe, ne sont là que par aspiration d'une poussée d'adrénaline et d'une rupture avec le quotidien. D'autres prétendent agir pour les autres avant d'agir pour eux-mêmes, mais se mentent à eux-mêmes, car il y a bien des choses plus graves dont il faudrait se soucier.

Voilà mes reproches adressés à une partie (majoritaire ?) des manifestants, ce qui me laisse une grosse vague d'amertume.

Citation :
De toute façon, mes propos sont mal compris ou mal interprétés, je sais bien que je ne suis pas un grand écrivain, et je m'en excuse.

De même, je m'excuse du ton parfois (ou toujours, c'est selon) pompeux de mes messages. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vive la solidarité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vive la solidarité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'autonome de solidarité
» Journée de solidarité
» Appel à solidarité internationale/camps chantiers été 2011 au Togo
» Vive le Tea Party....
» La solidarité du Saint-Siège avec le peuple haïtien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UMLV mobilisée :: Forums relatifs à la mobilisation passée contre le CPE :: UMLV mobilisée: de nouveaux forums plus spécifiques ont été créés, pensez à les utiliser!-
Sauter vers: