UMLV mobilisée

forum
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une autre idée du CPE (pas de flood svp)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
john-john

avatar

Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Sam 25 Mar à 1:51

Je ne suis ni pro, ni anti cpe, je suis comme thomas... J'ai une relative expérience du monde du travail... Et je pense que ce contrat doit subir des améliorations majeures...

Tous d'abord une chose pour les doux réveur, aujourd'hui, un patron à qui vous faites perdre de l'argent peu vous virez sans problèmes... Ca s'appelle le licenciement économique. Celui ci à lieu des lors qu'il y a une érosion des benefices, autrement dit, des lors que la branche de l'entreprise dans laquel vous êtes salarié gagne moins d'argent que l'année précédente, voir en perd...

Donc comme vous pouvez le voir ce n'est pas dur de licencier quelqu'un... Sachez que dans les contrats que vous signez, il n'y a d'indéterminé que le nom...

J'en entends déja dire ouais ben alors pourquoi on invente le cpe puisque c'est facile de licencié? Pour la simple et bonne raison, que c'est long, et chiant pour le patron... Mais pas difficile... Et le résultat est le meme, vous n'avez plus de boulots... Libre a vous de me croire, mais je vous insite à regarder la télé, on a à peu près 1 plan social toutes les semaines... Donc bon je vous laisse déduire de la valeur que peut avoir un cdi...

Maintenant en ce qui concerne le fait que l'employeur puisse licencier sans motif et vous exploiter... comme montré précédemment, le motif est deja tous trouvé, si vous en vouliez un... Maintenant si vous tombez sur un patron qui vous exploite... Et bien je n'ai qu'une chose à dire, partez... Mais avant prenez un maximum de preuve, exemple, heure sup non payée etc... Et trainez le en justice... Vous aurez un avocat commis d'office, donc gratuit... Ce qui ne veut pas dire mauvais... et un dossier solide, puisse que constituer de preuves solides...

Personne ici ne va me faire croire qu'il restera dans une boite avec un patron qui l'exploite. Cela s'appelle du masochisme. Maintenant il faut avoir envie de se bouger, c'est sur. Il faut chercher un boulot en meme temps que l'on travail afin de pouvoir se retourner, et entamer des poursuites.

Donc voila pour les 2 premieres revendications, le fait que le patron puisse vous virez sans motif, et la question de la garantie du CDI d'avoir son boulot pour la vie, de plus une fois les 2 ans termine, vous serez en CDI. Donc à ce niveau la y a pas de soucis.

Maintenant, il faut parler des vrais problemes poses par ce contrat. Tous d'abord, cela en fait un de plus, et je dirais meme un de trop... Ensuite la nous sommes tous d'accord, aucun boulots sur terre ne nécessite une mise à l'épreuve de 2 ans... Ensuite la prime n'est pas suffisante pour pouvoir se retourner... Et enfin, le préavis n'est pas assez long...

A mes yeux, la solution serait la suppression de tous les types de contrats existant à ce jour, (une soixantaine environ), pour n'en créer plus que 2 et appliquer à tous le monde, quelque soit l'age, le sexe ou je ne sais quoi d'autre comme critere encore... Un CDI plus souple que l'actuel, et un CDD utilisable uniquement en période exeptionnel de croissance, ( exemple, la periode de noel pour les commercant). Ce dernier contrat serait tres controlé afin d'éviter les abus d'aujourd'hui.

Revenons en au CDI, Celui-ci débuterait par un période d'essais de 9 mois maximum, celle ci serait variable en fonction du métier... Par exemple, un caissier dans un supermarché, ne nécessite tout au plus une période d'un mois ( et encore...) Donc auchan, pour en citer un, ne serait pas en mesure de mettre en place une formation d'une durée supérieure à un mois dans les contrats des caissiers...
Voila pour la periode d'essais.

La prime serait de 1 mois de salaire, quelque soit la durée de la période d'essais, (de 3semaine à 9 mois) permettant ainsi au personne de pouvoir retrouver un emploi dans un délai correct. Enfin, pour tout periode d'essais supérieur à un mois, le préavis serait de 1 mois et non 15 jours comme actuellement. Bien evidemment tous ceci ne concerne que la période d'essai.

Ensuite, lorsque le CDI est signé, le préavis de licenciement augmente à raison de 1mois + 1,5 jours par mois travailler, faisant ainsi 18 jours par an plus un mois. Quant à la prime, elle est équivalente à 1 mois de salaire, plus 10% de l'intégralité des salaires versés par l'employeur.

En contre partie de tous ces avantages, un entrepreneur peut vous licencier sans motif, à l'exception de femmes enceintes.

Voila, toutes les valeurs que j'ai donné sont des approximations juste histoire de donné un ordre d'idée, mais l'idée générale est la suivante, le patron licencie plus facilement, mais il paye pour cet avantage. Cela permet au marché du travail d'être plus souple et ainsi aux employeurs de pouvoir prendre des risques.

PS : Désolé pour l'orthographe et la longueur...


Dernière édition par le Ven 31 Mar à 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quasi_Meeko



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Lun 27 Mar à 0:49

Le problème avec la question du contrat de travail, c'est qu'elle soulève une aspect politique primordial (j'ai presque envie de dire l'aspect politique par excellence) qui est celui du rapport de l'employé à l'employeur. J'ai l'impression (peut-être erronée) que cela fonctionne ainsi : sous un gouvernement de droite la balance est penchée du côté de l'employeur, et sous un gouvernement de gauche elle est déséquilibrée au profit de l'employé. J'ai également l'impression sous-jacente que les deux visions se défendent, mais je serais, de manière tout à fait personnelle, plus pour un équilibre total, je l'avoue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john-john

avatar

Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Lun 27 Mar à 1:01

Estime tu qu'avec la proposition faite ci dessus, l'equilibre est atteint, ou vois tu un probleme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roinou



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Lun 27 Mar à 12:39

Quasi_Meeko a écrit:
Le problème avec la question du contrat de travail, c'est qu'elle soulève une aspect politique primordial (j'ai presque envie de dire l'aspect politique par excellence) qui est celui du rapport de l'employé à l'employeur. J'ai l'impression (peut-être erronée) que cela fonctionne ainsi : sous un gouvernement de droite la balance est penchée du côté de l'employeur, et sous un gouvernement de gauche elle est déséquilibrée au profit de l'employé. J'ai également l'impression sous-jacente que les deux visions se défendent, mais je serais, de manière tout à fait personnelle, plus pour un équilibre total, je l'avoue.

Moi je pense que quel que soit le gouvernement, depuis quelques dizaines d'années la balance penche toujours du coté du salarié. Notre droit du travail est très protecteur, je pense qu'on ne peut pas vraiment se plaindre à ce niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john-john

avatar

Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Lun 27 Mar à 16:14

Tout a fait d'accord, d'ou l'idee de souplesse que j'insert par la proposition faites ci dessus... J'aimerais vraiment avoir vos avis sur celle ci, cela permettrait de monter un projet un peu plus coherent et ambitieux, que les autres gueulard qui ne veulent rien negocier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean

avatar

Nombre de messages : 198
Localisation : UMLV
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Le motif   Mar 28 Mar à 2:40

La suppression du motif fait revenir notre droit du travail un siècle en arrière.
D'ailleurs le patronat ne souhaite pas la suppression du motif non plus.

Pour ma part, j'estime que le salarié doit savoir pourquoi il est viré, pour faute ou cause économique. Certes cela peut s'habiller mais tout de même.
Ensuite se pose la question juridique du motif ou pas mais c'est une autre histoire.

De la même manière un salarié en CDI-CPE (puisque c'est un CDI d'un type particulier), le salarié licencié devrait savoir pourquoi et recevoir aussi un bilan de ses points forts, points faibles, afin de faciliter des formations complémentaires.
D'ailleurs, outre les garanties d'existence entre deux contrats, c'est bien le chapitre formation et progrès la faille du CPE.

Maintenant, le problème de l'emploi des jeunes, ne trouvera pas sa solution dans le CPE mais dans des dispositifs d'orientation plus contraignant, sélectif.

Dois-je rappeler que 40 000 artisans risquent de disparaître faute de repreneur ?
Que plusieurs centaines de milliers de postes sont non pourvus dans ce pays ?
Pour reprendre des propositions d'un rapport de 1983 (remis à François Mitterrand), nous devons revoir de font en comble notre enseignement supérieur (post bac) et arrêter de faire croire que le pays a besoin de 36 000 étudiant en STAPS. On leur ment, on les détruit.
Les filières de chimie, math, physique sont vides. Les filières de communication débordent.

Avec des masses mieux réparties, le problème serait moins élevé. Mais, mais ce serait terrible ! Pour les principes peut-être, pour les individus sûrement pas.
J'ai toujours préféré le langage de vérité et de clarté à l'hyppocrisie des faux principes éculés.
Je suis un grand partisan de l'équité, et ça, ça change tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.umlv.net
roinou



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le motif   Mar 28 Mar à 13:42

jean a écrit:
La suppression du motif fait revenir notre droit du travail un siècle en arrière.

Je n'irai pas jusque là, mais il y a de l'idée. C'est vrai que ce point le rend en apparence totalement contraire à certain principes de base. Maintenant je pense qu'en pratique beaucoup de patrons donnerai une explication informelle. Et je suis sûr que si on ajoutais le motif de licenciement dans le CPE, un certain nombre de gens ne le refuserais plus en bloc.
En même temps le fait de ne pas donner de motif de licenciement est une question très importante, car elle empecherai toute action au prud'hommes, sauf pour les cas protégés par le code du travail (femmes enceintes, accidents etc...).

En tout cas, John-John je trouve que ton idée est très interressante, et elle a le mérite de proposer un compromis. Pourquoi est-ce que nos élus refusent de passer à la table des négociations lorsque Villepin propose, enfin!, des aménagements?

D'après un sondage, 50% souhaitent le voir "maintenu avec des aménagements" ( ça vaut ce que ça vaut). Le refus en bloc n'est pas une solution. Cela ne fait que renforcer l'immobilisme dont on souffre de puis tant d'années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john-john

avatar

Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Mar 28 Mar à 14:08

Donc récapitulons :

Nouveau CDI:


Durant la période d'essai :
Période d'essai:
de 0 à 9 mois.

Préavis :
de 0 à 3 semaines : aucun
de 3 semaines à 1 mois : 15 jours
de 1 mois à 9 mois : 1 mois

Prime :
de 0 à 3 semaines : aucune
de 3 semaines à 9 mois : 1 mois de salaire

Motif de licenciement :
Celui-ci devra toujours être mentionner par écrit. Et l'employé aura toujours la possibilité d'avoir recours au prud'homme s'il trouve que celui ci est injustifié. Ou bien s'il s'estime avoir été lésé de quelque facon que ce soit. Ceci est uniquement valable durant la période d'essai. Il recevra en plus du motif, une feuille récapitulant ses points fort et ses points a améliorer. Ceci lui permettant s'il le veut par exemple en cas de licenciement économique d'avancer cette feuille comme un point fort pour lui lors d'une nouvelle embauche.
Durant le reste de son contrat, la "période de CDI" les condition de licenciement, reste les meme qu'actuellement, avec peut etre plus de souplesse et moins d'administratif.
Je ne connais pas les regles qui sont presentent aujourd'hui, je ne m'avancerais donc pas...

Durant la période de CDI :

Préavis :
de 9 mois à la fin du contrat: 1 mois + 1 jours/mois dans l'entreprise.

Prime :
de 9 mois à la fin : 1 mois de salaire + 10% de l'integralite du salaire brut acquis jusqu'au jour du licenciement.

Le Chomage :

Le chomage est calculé de la facon suivante:

Durée d'indemnité :
Temps passée dans l'entreprise/2, avec un maximum de 4 ans et un minimum de 6 mois.

Indemnité :
90% du salaire, avec un minimum le smic, et un maximum de 1500 euros/mois.
Celle ci ne commence qu'a partir du moment ou la prime a été epuisé (voir exemple).


Exemple:
Le salarier disposer d'un certain niveau de salaire. Supposons 2000 euros/mois. Il a travaillé 4 ans, ce qui fait une prime de 10160. il touchera le chomage durant la moitié du temps travaillé dans l'entreprise, dans la limite maximum de 4 ans, soit durant 2 ans, avec 90% de son salaire dans la limite de 1500/ mois maximum et le smic au minimum. Etant donné qu'il a eu une de prime de 10160euros, on retranche les indemnité qu'il doit touché de la prime, ceci afin de motivé a retrouvé au plus vite un emploi. Soit ici, 10160/1500=6 mois. Donc durant 6 mois, l'etat ne lui versera pas d'indemnitté, mais des le 7 eme mois, c'est l'état qui prend la releve.

Nouvel emploi

Je me suis apercu qu'un probleme se posait, lorsque le marché de l'emploi était flexible, celui de la rémunération. En effet, tout le monde sais que plus une carrière s'allonge, plus le salaire augmente, or si l'on se fait licencier 10 ans, il est impossible de revenir au niveau de salaire que l'on avait lors du depart. Donc voila ce que je propose.

Durée d'indemnité :
Deux ans

Indemnité :
Compensation du salaire, jusqu'à 2500 euros/mois rien si le nouveau salaire est plus élevé.
Celle ci ne commence qu'a partir du moment ou la prime a été epuisé (voir exemple).


Exemple :
Reprenons l'individu de l'exemple ci-dessus. Il quitte sa boite avec un salaire de 2000 euros/mois, et une prime de 10160 a peu prés, supposons, qu'il fasse un mois de chomage avant de retrouver un emploi.
Il lui reste donc 8360 euros. Le nouveau salaire qu'il percoit, est de 1500 euros/mois. Durant deux ans, l'état comble la différence, prime incluse. Cela signifie, qu'avec le reste de sa prime, durant 16 mois l'etat ne lui versera rien (si son salaire stagne a 1500 euros/mois), puis durant 8 mois , l'état lui verse 500euros/mois, ou le complément pour arriver jusqu'a 2000euros/mois, si son salaire a augmenter entre temps.

La retraite :

Notre systeme de retraite est voué à l'échec. C'est un fait. Cependant, il n'y a pas de problème sans solution. L'idée de base des retraites en france, et la suivante, les travailleurs payent les retraites. Ce concept est à mon avis le meilleur. En effets, dans des pays anglosaxon, chaque employé cotise pour sa propre retraite, dans une sorte de banques assurance, ainsi chacun est libre de choisir la societe qu'il préfère, sauf qu'il perd tout lorsque la société fait faillite. Chose selon moi hautement intolérable. C'est pourquoi il faut garder le systeme francais. Cependant aujourd'hui, votre retraite correspondra a un pourcentage des salaires gagner durant votre vie environ 75% (je ne connais pas le chiffre exact, mais il a peu d'importance.). Les pauvres seront donc encore plus pauvre, et les riche, qui ont de l'epargne, continuerons a persevoir une retraite elevé. Pour un pays, donc les symboles sont la liberté, l'égalité et la fraternité, je trouve cela bof bof... De plus avant il y avait 3 travailleurs, pour un retraité. Aujourd'hui on a presque un travailleur pour un retraité étant donné que l'on vie de plus en plus vieux.

Conditions :
- Age de la retraite variable en fonction du métier excercer, et de l'état de santé.
- Retraite identique pour tous et variable annuellement. Quant à ceux qui percoivent encore des revenus (loyer, épargne, etc..), l'état complète à hauteur de la retraite de l'année en cours.(voir exemple)


Exemple :

Un ouvrier au métier difficile, ira en retraite des 50 ans voir plus tot celon l'avis médicale, et une secrétaire (ou autre, je n'ai rien contre les secrétaire) pourra aller en retraite à l'age de 65 ans (toujours sellon l'état de santé). En ce qui concerne l'ouvrier, je parle de celui sur les chantier. Pas celui qui etait ouvrier au depart, puis qui est devenu chef de chantier. Ce dernier par exemple partira à la retraite plus tard.
Chaque année, la retraite varierai en fonction du total des charges prélevés aux entreprise.
Par exemple une année, la retraite serait de 1500euros/mois et l'année suivante de 1600euros/mois. Biensur, jamais elle ne descendrait en dessous du smic. Cela permettrait au gens ayant eu un petit salaire toute leur vie, de pouvoir enfin un peu profiter de la vie. Quand aux personnes continuant à percevoir des revenus, par exemple Mr A loue un appartement, et percoit 560euros/mois, et bien si la retraite de l'année en corus est de 1560euro/mois, l'etat ne lui versera que 1000/mois. Et si Mr A percoit plus de 1560euros/mois, et bien l'état ne lui verse rien.


Dernière édition par le Jeu 30 Mar à 19:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fifi



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 29/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Mer 29 Mar à 18:31

Pas mal du tout comme idée. J'aime bien le coup des indemnités déduites du chômage, mais les salariés vont avoir l'impression de se faire avoir (parce que je crois que pour l'instant, ils touchent la prime ET le chômage)
Mais dans l'esprit, c'est une bonne idée: on saute un intermédiaire: pour l'instant, les entreprises paient l'état, qui paie le chômage. Là, c'est l'entreprise qui paie directement le chômage!!
Seulement, entre nous, c'est pas un nouveau contrat de travail qui va rétablir le France. Il y a des réformes à faire en profondeur (on entend ça dans la bouche des politiciens depuis quelques temps, mais pas dans le sens où on l'entend) moi je parle d'une nouvelle constitution (objectivement, on en a vraiment besoin) et de réduire fortement les dépenses inutiles de l'état (exemple: 180.000 euros pour le blog pourri sur la loi DADVSI, loi qui en passant, me paraît infiniment plus horrible que le CPE, mais bon...)

Je crois que les politiques qui parviendront à rétablir la France, ce sera ceux qui arrêteront de se voiler la face et de nous mentir en nous faisant croire que la France est aussi puissante que du temps de Louis XIV. Un peu d'honnêteté ne nous ferait pas de mal, les gens seraient clairement au courant, et on arrêterait de jeter bêtement l'argent par les fenêtres (l'administration, hein parce que une grande majorité de gens ne peuvent pas se le permettre)

Au final, ce mouvement ne montre qu'une chose, les gens en ont marre de ce gouvernement illégitime, alors le mieux qu'ils ont à faire jusqu'aux élections, (et c'est ce qu'ils savent faire de mieux), ça tient en un mot: RIEN! de toutes façons on votera pas pour vous, alors ça sert à rien d'essayer d'arranger les choses au dernier moment, vous avez eu 10 ans pour faire quelque chose, maintenant c'est trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john-john

avatar

Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Jeu 30 Mar à 10:01

On est totalemet d'accord, pour le coup de la reforme en profondeur, mais la je vous parle juste d'un contrat de travail. Alors restons dans le sujet svp Smile
Maintenant il est clair qu'il faut de la transparence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tenshu



Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Le motif   Jeu 30 Mar à 15:13

roinou a écrit:

En même temps le fait de ne pas donner de motif de licenciement est une question très importante, car elle empecherai toute action au prud'hommes, sauf pour les cas protégés par le code du travail (femmes enceintes, accidents etc...).

fait gaffe hors contexte on dirais que tu cautionne les emploit Kleenex:

motiver le licensiement c'est s'exposer a des plaintes aux prud'hommes si le motif est non recevable (racisme, delit de sale geule, exces d'humeur etc..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john-john

avatar

Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Jeu 30 Mar à 18:19

Personellement, je suis pour la période d'essai "kleenex", dans le sens ou l'emploi est tres flexible, mais les primes elevé en compensation... Quand au rare cas de licenciement pour racisme, (a ce niveau la, les gens ne se font meme pas embauché), et bien je maintiens, que si durant la periode d'essai, l'employé estime avoir ete laisé, qu'il constitue un dossier de preuve, afin de passer au prud'homme...
Maintenant, durant la periode de cdi, il est clair que l'emploi doit etre tout ce qu'il y a de plus stable, hormis pour raison économique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ant_0ine



Nombre de messages : 97
Localisation : Clichy sous bois
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Ven 31 Mar à 12:21

Citation :

Préavis :
de 0 à 3 semaines : aucun


Prime :
de 0 à 3 semaines : aucune

mais vous etes fou??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathalie



Nombre de messages : 541
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Ven 31 Mar à 17:06

Moi j'aimais bien les stages...A conddition de ne pas en abuser, il nous permet d'avoir une experience facilement sans que le patron soit obligé de nous donner un salaire...Encore une fois, il ne faut pas en abuser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john-john

avatar

Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Ven 31 Mar à 20:16

Aujourd'hui il existe un droit a la formation ( 20h par an)... Alors pourquoi ne pas le garder, et le promouvoir... Voir meme limite l'imposer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illusange

avatar

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Lun 10 Avr à 10:36

Bon personnelement j'ai pas grand chose à rajouter je trouve que ta réflexion est bien construite et intérressante peut etre faudrait il la faire monter pour qu elle soit entendue...

Malgré cela je suis peu convaincu de l impact réel sur la chômage, je pense que d autres éléments doivent jouer dans la lutte contre celui ci.

Edit : j oubliais une chose je m oppose à la supresion de l'interim.
Pourquoi ?

Parce que les agences d intérim recherchent du travail pour les personnes qui s inscrivent sans que cela est un cout pour l'état alors que dans le cas des CDD et CDI proposé par ton agence ANPE aux dimensions gigantesque les couts seraient élevés.
Demandons alors aux agences d intérim de ne faire signer plus que des CDD ou des CDI ... bon on a l impression dans mon post que je suis complétement a coté de la plaque mais je savais de part notre derniere discussion dans l amphi que tu ne voulais plus entendre parler d intérim.
Je propose alors de laisser les agence d intérim jouer un role dans le systeme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathalie



Nombre de messages : 541
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Lun 10 Avr à 14:36

T'as raison et si on supprime l'interim que feront ceux qui gèrent les agnces en ce moment!!!lol Encore du chômage en plus!!! Very Happy (humour)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
humpf

avatar

Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Lun 10 Avr à 20:22

jean a écrit:
Maintenant, le problème de l'emploi des jeunes, ne trouvera pas sa solution dans le CPE mais dans des dispositifs d'orientation plus contraignant, sélectif.

Dois-je rappeler que 40 000 artisans risquent de disparaître faute de repreneur ?
Que plusieurs centaines de milliers de postes sont non pourvus dans ce pays ?
Pour reprendre des propositions d'un rapport de 1983 (remis à François Mitterrand), nous devons revoir de font en comble notre enseignement supérieur (post bac) et arrêter de faire croire que le pays a besoin de 36 000 étudiant en STAPS. On leur ment, on les détruit.
Les filières de chimie, math, physique sont vides. Les filières de communication débordent.

Avec des masses mieux réparties, le problème serait moins élevé.
Complètement d'accord...il me semble également que le principal problème des jeunes au niveau de l'emploi est l'orientation.
J'aimerais voir une école plus en relation avec le monde du travail et qui oriente vraiment les jeunes vers un métier en fonction des capacités et des aspirations.

L'élève lambda va à l'école aussi loin qu'il se souvienne, ses enseignants essayent de lui communiquer des connaissances et un état d'esprit conforme aux valeur de la République avec plus ou moins de succès. L'élève trouve ça normal et plutôt plaisant (du moins en primaire), il ne se pose pas de question.
Et jamais le monde du travail n'est évoqué, jamais la fin de l'éducation n'est perçue...elle est prise comme un plaisir enrichissant et point.
Au collège premier contact avec le monde du travail : un petit stage en entreprise, avec un compte rendu barbant à la clé. L'élève est content, il est actif et s'investit mais à mon avis il prend ça plus comme une aventure que comme un apprentissage de son futur monde. Sa vie quotidienne est bien trop décalée et sans contact avec le travail.

Arrivé en 3ème on lui demande de choisir une orientation pour l'année d'après. En fait ce sont les parents qui choisissent ; le jeune lui ne comprend pas grand chose (et même parfois les parents sont paumés parce que les formations évoluent, prennent des noms curieux etc...).
Fin de la seconde, toujours aucune aide apportée à l'élève alors qu'il doit choisir la série qui lui convient et qui va a priori définitivement guider sa voie professionnelle.
Citation de ma maman : "Si tu ne sais pas quoi faire, fais S"
Ben tiens, heureusement j'ai eu du cul j'aime les maths...fiou.

Aucune aide non plus en terminale mais le jeune devient un peu autonome et regarde à droite à gauche, va au CIO puis choisit l'orientation de manière plus ou moins assurée.
Il se retrouve dans l'enseignement supérieur, le bac en poche. Or le bac...hem...comment dire...ça ne sanctionne pas grand chose.

Il est à mon avis absurde de dire qu'une majorité d'individus est faite pour des études supérieures.
Ca apporte un gachis des talents et des exigences moindres dans le supérieur (ben oui pour que tout le monde puisse suivre on fait les formations en fonction).
Et puis comme l'a dit Jean, ça crée un engorgement de certaines filières attractives mais qui n'offrent pas assez de débouchés (philo, STAPS...).
Avoir un objectif de 50% d'une classe d'âge faisant des études supérieures je trouve ça totalement démago.

Avec cette politique le niveau moyen de formation augmente nécessairement mais le niveau de la formation baisse.
C'est une uniformisation que je trouve dommageable, ce n'est pas ainsi que je vois l'égalité des chances.
L'égalité des chances permettrait à tout le monde de trouver sa voie pour s'y épanouir au maximum et non de tous les mettre en études supérieures pour leur faire suivre à tout prix les cursus les plus longs possibles (parce que intellectuel est mieux que technique...tsss)

Qui suit une formation pour un métier technique ? Ceux qui échouent dans le schéma classique.
A chaque choix d'orientation on nous parle uniquement des séries générales, des classes prépa, de l'université...
Et ensuite ils veulent mettre les filières techniques en valeur par des bourses offertes aux étudiants ?
C'est l'image de ces métiers qu'il faut retravailler...peut-être en incorporant des matières manuelles aux études, pourquoi pas.
Pourquoi faire de la filière manuelle une filière poubelle et de la voie intellectuelle le schéma normal ?

" Communiqué du conseil des ministres du 12 janvier 2005
Le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a présenté un projet de loi d’orientation pour l’avenir de l’école.
Ce projet de loi, préparé à l’issue du débat national sur l’avenir de l’école auquel plus d’un million de Français ont participé, met en œuvre trois priorités décidées par le Gouvernement pour élever le niveau de formation des jeunes Français.
- faire réussir tous les élèves : la France ne peut laisser 150 000 jeunes sortir du système scolaire sans diplôme ou qualification. Le projet de loi fixe comme objectif que 100 % des jeunes Français devront avoir un diplôme ou une qualification reconnue et être en possession d’un socle de connaissances et de compétences indispensables. Les élèves qui auront des difficultés à acquérir ce socle de connaissances et de compétences se verront proposer un dispositif de soutien qui pourra prendre la forme d’un " contrat individuel de réussite éducative ".
La France a également besoin d’un plus grand nombre d’ingénieurs, de chercheurs, de cadres supérieurs publics et privés. Le projet de loi fixe comme objectif de conduire 50 % de l’ensemble d’une classe d’âge à un diplôme de l’enseignement supérieur. L’objectif de conduire 80 % d’une classe d’âge au niveau du baccalauréat est confirmé "

source : http://www.assemblee-nationale.fr/12/dossiers/avenir_ecole.asp

PS : Je sais que je tiens un discours un petit peu coupé au couteau (et donc sans doute caricatural) mais je n'ai pas encore ce qu'il faut pour le tempérer...n'hésitez pas à me reprendre ou me calmer sur certains points, j'essayais juste d'avoir une vision d'ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Illusange

avatar

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Lun 10 Avr à 21:24

Je vais peut etre répondre un peu à coté de la plaque mais je te dirais que la société moderne est une société de consommateurs à partir de là on peut comprendre que les filieres les plus mises en valeurs sont des filieres pour des métiers qui rapportent beaucoup, tu me répondras peut etre que certains travailleurs manuels peuvent tres bien gagner leur vie... En effet mais bon ce n est pas la majorité...

Peut etre faudrait il passer des concours à l entrée des études supérieurs de tel sorte qu il ne puisse pas avoir trop de personnes dans certaines filieres et que d autres puisse remplir les filieres " soupeuplées"

Un probleme se pose que faire des recalés au concours ? On reperd alors les futurs chomeurs qu en faire ? les faire retapper jusqu a qu ils obtiennent le concours cela ne me parait pas une solution extraordinaire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tenshu



Nombre de messages : 152
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Mar 11 Avr à 10:52

juste pour revenir sur la periode d'essai.

En france c'est le droit Europeen qui s'applique avant le droit national.

Hors le droit européen reclame une periode d'essai d'une durée juste.

En France il y a des cas de jurisprudence où la periode d'essai a été jugée abusive pour 6 mois et meme 3 mois.
par ailleur plusieurs salariés ont obtenut le remplacement de leur CNE par un CDI.

Le CNE/CPE n'est pas conforme au droit communautaire c'est un fait.
Le contrat que tu proposes ne l'est pas non plus.

Et puis pour bosser depuis 5ans (16 ans -> 21 ans)
On sait en mois de 2 mois sir quelcun fait l'affaire
C'est un fait a ne pas nier.

Proposer 2 ans, 1 ans ou meme 9 mois
Revient a camoufler du licensiement abusif.


La seul chose qui puisse relancé l'emploit c'est la croissance.
pas la forme contractuelle,
J'ai beau etre en IUT on me l'ensigne deja en eco!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
josué



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Mar 11 Avr à 14:11

c'est vrai que tu es aussi patron pour savoir combien de temps il faut pour voir si quelqu'un est compétent. le faite de ralonger la période d'essaie c'est justement pour voir si l'employé est serieux en général, ou juste pendant 2 mois. par contre si t'es embauché apres c'est que tu est vraiment bon car en deux ans , on a pu voir sur plusieurs critère si tu faisait l'affaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john-john

avatar

Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   Mar 11 Avr à 19:56

tenshu a écrit:
juste pour revenir sur la periode d'essai.

En france c'est le droit Europeen qui s'applique avant le droit national.

Hors le droit européen reclame une periode d'essai d'une durée juste.

En France il y a des cas de jurisprudence où la periode d'essai a été jugée abusive pour 6 mois et meme 3 mois.
par ailleur plusieurs salariés ont obtenut le remplacement de leur CNE par un CDI.

Le CNE/CPE n'est pas conforme au droit communautaire c'est un fait.
Le contrat que tu proposes ne l'est pas non plus.

Et puis pour bosser depuis 5ans (16 ans -> 21 ans)
On sait en mois de 2 mois sir quelcun fait l'affaire
C'est un fait a ne pas nier.

Proposer 2 ans, 1 ans ou meme 9 mois
Revient a camoufler du licensiement abusif.


La seul chose qui puisse relancé l'emploit c'est la croissance.
pas la forme contractuelle,
J'ai beau etre en IUT on me l'ensigne deja en eco!

Comme l'a dit josué, c'est a la portée du premier venu, d'etre serieux, bosseur et performant pendant deux... Par contre sur une periode plus longue, ca montre bien que tu as compris que tu etais la pour pbosser, et pas pour t'amuser... Par contre la ou je ne suis pas d'accord avec josué, c'est sur les deux ans, la s'est trop long, meme les patrons le dise...
Maintenant, c'est bien gentil d'afficher la croissance en permanence... En france dans les conditions actuelles, elle ne reviendra jamais... faut pas rever... Ensuite, en changeant le contrat de travail pour n'en imposer plus qu'un, (avec le cdd en plus, mais ca c'est une autre histoire) c'est changer la facon d'embaucher en france... Cela correspond donc a un changement complet du regime des travailleurs... C'est a dire, que l'economie s'en trouve completement changer... Et la la croissance pourrait revenir...

De plus je ne sais pas si je l'ai preciser, mais etant donner qu'il y a un controle de l'utilisation des cdd par les entreprises, cela les obligent a opter obligatoirement pour le cdi lorsqu'elles en ont besoins...
De plus dans le systeme economique que je propose, le licenciement pour raison economique est simplifié, mais reste controler... Ainsi les entreprises peuvent se permettre de se lancer sur de nouveau marcher... D'ou un devellopement de l'economie...

Quand a illusange, la gestion totale de l'emploi par l'anpe, entraine des coup pour l'etat, mais cet argent proviendra des entreprise, au lieu que se soit les agences d'interim qui percoivent ces revenus, se sera l'etat... Cela permettra une meilleur vision du marché de l'emploi, ainsi qu'une meilleur adaptation du monde de l'education, et des formations a celui ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une autre idée du CPE (pas de flood svp)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une autre idée du CPE (pas de flood svp)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un autre test: Evaluez votre peur des autres
» Quelle autre vie après la mort
» autre utilisation du nucléaire
» Le respect et l'écoute de l'autre dans le droit.
» Probabilité qu'une variable soit supérieure à une autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UMLV mobilisée :: Forums relatifs à la mobilisation passée contre le CPE :: Discussions autour du CPE-
Sauter vers: